Comment ne pas tomber amoureux de la Martinique ? Ce petit bout de France à l’autre bout du monde a tout pour vous faire oublier la Métropole. Il y a le ciel, le soleil et la mer… Mais pendant son voyage en Martinique, on découvre aussi les champs de canne à sucre, les volcans, les villages et les jardins.

Alors quels sont les incontournables pendant son séjour sur l’île aux fleurs ?

Fort-de-France

Que faire à Fort-de-France ?

Bibliothèque Schoelcher.

Comment se rendre en Martinique sans visiter sa capitale et son principal port, Fort-de-France ?

Pour les voyageurs désireux d’en apprendre davantage sur l’histoire de l’Antille Française, c’est l’endroit idéal. La ville compte quelques musées intéressants :

  • Le musée départemental d’archéologie et de préhistoire pour découvrir l’histoire pré-colombienne de l’île,
  • Le musée régional d’histoire et d’ethnographie pour s’imprégner de la culture créole.

Construite autour de La Savane, le parc central rempli de palmiers, la ville vaut le coup d’oeil. Ne manquez pas la bibliothèque Schoelcher, véritable symbole de l’abolition de l’esclavage.

Le jardin de Balata

Pourquoi la Martinique s'appelle l'île aux Fleurs ?

Plus de 3 000 espèces de plantes différentes composent ce jardin. C’est l’endroit idéal pour les amoureux de la nature qui pourront observer depuis des ponts de singe la nature faire son oeuvre.

Nénuphars, fleurs de lotus et fleurs tropicales peuplent le jardin tandis que des colibris passent de fleur en fleur, tels des abeilles.

Le mémorial de l’Anse Caffard

Quelle est l'histoire de la Martinique ?

Anse Caffard.

Pourtant, il ne faut pas oublier que la Martinique a aussi été une terre d’esclavage. Le mémorial de l’Anse Caffard, à Cap 110 célèbre le 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage, ayant eu lieu en 1998.

15 statues de pierre, formées en triangle, ont le regard tourné vers la mer des Caraïbes.

Saint-Pierre et la montagne Pelée

Que faire à Saint-Pierre en Martinique ?

Montagne Pelée.

Autrefois port principal de la Martinique, la ville de Saint-Pierre a été reconstruite après l’éruption de la montagne Pelée en 1902. Car, contrairement à son nom, il s’agit bien d’un volcan toujours en activité.

L’explosion volcanique a tué tous les habitants de la ville soit 28 000 personnes à l’époque, à l’exception de trois. Quand on visite Saint-Pierre, il est possible d’observer quelques vestiges de l’ancienne ville.  La cellule du prisonnier qui a survécu peut être visitée. Et si vous partez en plongée, les épaves de bateau sont nombreuses.

Enfin, après la visite de la ville, il est temps de se rendre au pied du volcan et même de monter à son sommet. Rassurez-vous, le volcan dort pour l’instant.

Préférez monter le matin pour avoir une vue dégagée et magnifique sur l’Atlantique.

L’habitation Clément

Où est fabriqué le rhum de Martinique ?

Cette ancienne distillerie de rhum a été transformée en musée. Un bon moyen d’apprendre le processus de fabrication du nectar de la Martinique.

Bien sûr, vous aurez droit à une dégustation en fin de visite !

La mer des Caraïbes et la baignoire de Joséphine

Où se baigner en Martinique ?

Après ce petit interlude culture agrémenté d’un ti’punch, pourquoi ne pas aller profiter d’une bonne baignade ou d’une sieste à l’ombre des palmiers ?

La mer des Caraïbes offre de nombreux avantages : snorkelling, balade en bateau pour espérer voir des dauphins, farniente sur la plage…

Ne manquez pas la baignoire de Joséphine pour une baignade dans une eau cristalline sans risque de noyade : l’eau n’arrive qu’à la taille !

Quels sont vos endroits préférés en Martinique ? 

Un voyage en Martinique sur l’île aux fleurs
Rate this post

Articles Susceptibles de vous interesser