Vous voulez découvrir les plus beaux villages de France ? Nous avons sélectionné pour vous le top 10 des plus charmantes communes. Votre voyage commence ici !

 

1.Piana, Corse

Piana, Corse

Le petit village de Piana, fondé en 1725, est situé à 400 mètres au-dessus du golfe de Porto, sur la côte occidentale de la Corse et à 12 kilomètres au sud-ouest de Porto. Le village est classé parmi les plus beaux villages de France. Avec ses maisons traditionnelles en pierre et son église qui domine le village, Piana possède un petit centre historique aux ruelles étroites à explorer, et plusieurs boutiques, bars et restaurants.

L’église au centre du village est une église de style baroque de la fin du XVIIIe siècle, appelée église Sainte Marie ou église de l’Assomption, qui contient une importante peinture du XVIIe siècle (Saint Hugo de Lincoln) et une statue en bois de l’Assomption.

Depuis différents endroits du village, il y a aussi de beaux panoramas le long de la côte, mais le village principal de Piana ne prend que peu de temps à explorer et n’est pas la raison principale pour laquelle les gens viennent ici : les visiteurs viennent à Piana pour le paysage et les plages autour du village…. Dans le village il y a une route qui descend vers le petit port naturel appelé Marina de Ficajola. Il faut marcher les derniers quelques centaines de mètres, mais la petite plage et les falaises de rochers rouges qui entourent la plage la rendent très prisée et en valent l’effort.

Entre Porto et Piana, la Calanche de Piana (« Calanques de Piana ») est une série de formations rocheuses curieuses et extraordinaires, de falaises rouge vif et de rochers qui plongent par endroits vers la mer bleu profond. La Calanche de Piana est désormais classée site protégé par l’UNESCO.

La région autour de Piana est l’une des plus attrayantes de Corse et il y a beaucoup de choses à voir à proximité. Il s’agit notamment du paysage côtier de la réserve naturelle de Scandola et des pittoresques gorges de Spelunca à l’est de Porto entre les villages d’Ota et d’Evisa.

2.Moustiers Sainte Marie

moustiers sainte marie

Moustiers-Ste-Marie est un joli village, dans un cadre magnifique.Un petit « train » propose des visites guidées du village et des points d’intérêt environnants. La spécialité de Moustiers est la faïence, de la céramique boutiques de faïenceries.

Le village est situé à cheval sur un ruisseau de montagne qui sépare les deux moitiés du bourg avec un étroit canyon rocheux. La vue de cette mini-gorge, avec de petites cascades à l’intérieur et des maisons médiévales au-dessus, est magnifique. Le son de la rivière et les fontaines qui coulent dans tout le village donnent à Moustiers l’ambiance d’un village alpin. Le village a des ruelles médiévales étroites et des passages voûtés, et devient plus « naturel » lorsque l’on monte au-dessus des magasins de céramique.

L’église Notre-Dame du XIIe siècle L’élément central du village est l’église Notre-Dame du XIIe siècle, magnifiquement restaurée en 1928. Elle est surmontée d’un clocher roman lombard (à l’italienne) à quatre niveaux, sculpté dans du tuf brun doré.

Moustiers-Ste-Marie présente une autre curiosité : une étoile en fer forgé. L’étoile d’or est suspendue au-dessus de la chapelle Notre-Dame de Beauvoir, avec la chaîne fixée dans le rocher de chaque côté de la gorge. Le projet de chaîne et d’étoile a été fait comme une promesse par Sir Blacas, un chevalier qui est revenu d’une longue captivité pendant les croisades.

La chapelle Notre-Dame de Beauvoir, située dans l’encoche au-dessus du village, date de l’époque de Charlemagne au VIIIe siècle, et a été restaurée aux XIIe et XVIe siècles. La chapelle est actuellement construite sur l’emplacement d’une chapelle encore plus ancienne du 5ème siècle. La montée raide jusqu’à la chapelle suit un large chemin pavé, passant par des portes défensives semblables à celle de la citadelle d’Entrevaux. Le chemin, bordé de 12 stations de la croix, est utilisé pour les pèlerinages à la chapelle depuis l’an 470.

Une promenade jusqu’à la chapelle Notre-Dame de Beauvoir vous donnera une vue fantastique, des toits de tuiles rouges du village à l’étendue de la vallée de la Maire, les collines lointaines et le lac de Ste Croix. Une promenade sur la colline au sud du village jusqu’au cimetière offre une autre excellente vue sur le village, la chapelle Notre-Dame de Beauvoir, les collines environnantes et le lac de Sainte Croix.

3.Les Baux de Provence

baux de provence

Aux Baux, le village s’étend le long d’une colline escarpée, avec une vallée et des parois rocheuses escarpées bas à l’ouest, et une longue crête haute avec des fortifications du château au-dessus à l’est et sur un promontoire rocheux au sud.

Alors qu’une grande partie de la partie sud des Alpilles est rocheuse, les versants nord, où la route descend en zigzags jusqu’à St Rémy  sont fortement boisés. La route qui monte aux Baux par le sud-est passe par les oliveraies et les vignobles, et passe par la Cave Vignoble Sainte Berthe où vous pourrez vous arrêter et déguster les vins locaux.

Il y a des formations rocheuses incroyables dans cette partie des Alpilles, avec la route qui semble parfois coupée à travers la roche solide comme coup de couteau géant. Le village tire son nom d’une spécialité locale : la bauxite. La bauxite a été découverte pour la première fois dans les Alpilles, du nom du village des Baux-de-Provence.

Le village des Baux-de-Provence est plutôt grand, les rues pavées étroites sont ornées par les bâtiments médiévaux en pierre grise. Ce village ancien et compact comprend de nombreuses boutiques d’articles touristiques et de nombreux restaurants. Le village est resté pittoresque, et comprend des curiosités intéressantes.

La partie sud des Baux-de-Provence est un haut piton rocheux qui s’étend au sud-ouest du village, et la crête rocheuse étroite est surmontée par les ruines, les murs et les donjons du château avec une vue imprenable sur les environs.

L’accès au Château se fait par la Grand Rue et la Rue du Château jusqu’à l’Hôtel de la Tour du Brau, datant du XIVe siècle. L’entrée comprend une grande librairie et une boutique de cadeaux, ainsi que l’aire de vente des billets pour le Château et les Carrières Lumières. Des audioguides sont disponibles, inclus avec le prix d’entrée

La vue depuis les hauts rochers de la partie sud, en entrant dans la zone du château vous emmène vers la plaine plate et rocheuse qui s’avance sur le paysage. Ici, vous trouverez une ancienne tour, un moulin à vent et une vue magnifique sur la campagne.

4.Le Beausset

Le beausset

Le Beausset est un village du Var non loin de Toulon. A quarante kilomètres de Marseille, cette cité de Provence-Alpes-Côte d’Azur révèle des paysages exceptionnels et un patrimoine architectural incroyable.

Surplombant la Méditerranée, de vastes oliveraies, des gorges d’Ollioules, le Beausset offre une ambiance provençale de charme et de gaieté. De nombreux vestiges subsistent dans le vieux Beausset, pour le plus grand plaisir des amateurs d’histoire et de belle architecture.

Entouré des villages médiévaux du Castellet et de la Cadière, Le Beausset est idéalement situé pour découvrir les plus beaux sites du Var. La mer, non loin de là, offre également un magnifique havre de paix sur le chemin des vacances. Ville provençale aux origines anciennes, Le Beausset dévoile toute l’année ses charmes aux visiteurs.

Le vieux Beausset est certainement l’attraction principale de la cité. La partie la plus ancienne du bourg, elle comprend une belle chapelle romane datant du XIIe siècle. Aujourd’hui, c’est un important lieu de pèlerinage régional, car selon la tradition, le lieu aurait le pouvoir de guérir les maladies ou de protéger les accidents. A l’intérieur de la chapelle, une centaine d’offrandes votives témoignent d’un art naïf et populaire.

La maison de la poupée montre aux fans une belle collection de poupées en porcelaine joliment mises en scène. A noter que le site est également connu pour ses anciens restaurateurs de poupées. Plusieurs oratoires, petits édifices religieux dédiés à un saint en particulier, jalonnent les rues du Beausset. Une centaine est considérée en effet le long des anciens sentiers. Le chemin des Oratoires permet d’admirer le paysage jusqu’à la chapelle du Vieux Beausset.

5.Sixt fer à cheval

Sixt fer à cheval

Sixt-Fer-a-Cheval est un petit village – ou peut-être un groupe de hameaux serait-il plus juste – situé dans une région assez éloignée des Alpes, à l’est du département de la Haute-Savoie, accessible depuis Cluses et au sud des stations de ski populaires telles que Morzine et Avoriaz. Le village s’appelait simplement Sixt jusqu’à il y a 25 ans, date à laquelle Fer-à-Cheval a été ajouté.

Classé parmi les plus beaux villages de France, c’est le cadre et la proximité de Sixt-Fer-a-Cheval et de plusieurs sites pittoresques exceptionnels qui font qu’une visite ici est fortement recommandée, mais vous aurez aussi le plaisir de découvrir le village.

Sixt-Fer-à-Cheval s’articule autour de l’abbaye et de l’église de Sixt, petite abbaye et église datant du XIIe au XVe siècle, dans un cadre agréable au bord de l’eau, ainsi que de nombreuses petites chapelles et fontaines en explorant les petits hameaux voisins tels que L’Echarny et Le Molliet au nord-est, Le Mont à l’ouest et Le Fay, Passy, Salvagny au sud.

La région s’inscrit dans l’espace naturel protégé de la Réserve Naturelle de Sixt-Passy (la plus grande réserve naturelle du département de la Haute-Savoie) et abrite une flore et une faune extraordinaire, ainsi que des spectacles scéniques.

Le Cirque du Fer à Cheval : un site remarquable avec des falaises de 500 à 700 mètres de haut qui s’étirent comme un grand mur devant vous avec des chutes d’eau qui cascadent sur la roche, et des sommets encore plus hauts qui atteignent 3000 mètres d’altitude derrière le cirque.

La Cascade du Rouget est la plus grande des cascades bien qu’il y ait d’autres cascades très pittoresques comme la Cascade de la Pleureuse et la Cascade de la Sauffaz (plus loin sur le chemin qui mène à la Cascade du Rouget).

Les randonneurs passionnés et bien préparés trouveront également des sentiers qui mènent à certains des sommets les plus élevés de la région à partir de Sixt-Fer-a-Cheval. Certaines de ces randonnées sont très difficiles, alors demandez conseil au centre d’information du parc avant de partir avec vos proches !

Sixt-Fer-à-Cheval fait partie du domaine skiable bien établi du Grand Massif, l’un des plus grands domaines skiables des Alpes et offrant de nombreux défis, sur piste et hors piste. Les stations de ski les plus populaires de la région sont Avoriaz, Morzine et Chamonix.

6.Saint-Guilhem-le-Désert

Saint-Guilhem-le-Désert

St-Guilhem-le-Désert est un village très pittoresque et très populaire dans la vallée de l’Hérault.  L’Abbaye de Gellone, les Gorges de l’Hérault et le Pont du Diable tout proche constituent un site faisant parti du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La place principale du village est ornée de tables de café-terrasse et un espace ouvert, entourant un immense platane. Une multitude de boutiques de souvenirs et de cadeaux entourent ce lieu.

Le village de Saint Guilhem-le-Désert s’étire en un long croissant, suivant le tracé de la petite rivière Verdus qui descend en pente raide vers l’Hérault. Le village est à peu près une rue unique, qui monte de la route principale au bord de la rivière jusqu’au sommet du village en passant par la place. Cette rue principale, ainsi que quelques petites ruelles parallèles, est pittoresque, bordée de boutiques d’art proposant des peintures, de la poterie et d’autres objets locaux.

7.Conques

conques

Conques, classé parmi les plus beaux villages de France, se trouve à une trentaine de kilomètres à l’est de Figeac et à 35 kilomètres au nord de Rodez, dans l’Aveyron, dans le Massif Central. Conques est située au bord des gorges du Dourdou, dans un cadre magnifique entouré de montagnes et de forêts. L’approche par le sud se fait le long d’un tronçon de rivière particulièrement attrayant.

Dans le centre de Conques, des parties des remparts et des portes d’origine de la ville subsistent, scellant les ruelles étroites du village (dont beaucoup sont pavées) et avec beaucoup de belles maisons médiévales réparties sur le flanc de la colline – presque toutes les maisons semblent avoir de belles vues sur la vallée en dessous.

Au XIIIe siècle, Conques comptait 3000 habitants : c’était une ville plus grande et plus importante que Rodez, ce qui explique le nombre élevé de grandes maisons et de bâtiments à voir à Conques.

Bien que les principales curiosités de Conques soient l’abbaye et son trésor, il y a aussi beaucoup à découvrir ailleurs dans la ville. Vous découvrirez la plupart des curiosités en vous promenant dans le village, mais nous vous recommandons de vous rendre à l’office du tourisme pour obtenir un plan de Conques qui montre les différents lieux d’intérêt, y compris les portes en pierre, les fours à pain communs (qui fonctionnent encore), le couvent, le château et les fortifications.

Conques a ses origines, comme beaucoup de beaux villages de France, dans d’anciens chemins de pèlerinage. Un ermite appelé Dadon s’y installa au VIIIe siècle et attira bientôt un groupe de moines bénédictins à ses côtés. L’un d’entre eux a  » obtenu  » les reliques de Sainte Foy (prononcées  » fwa « ) d’Agen et les a apportées au monastère, où elles ont rapidement attiré les pèlerins en raison de leur capacité apparente à guérir la cécité. Conques fut bientôt une étape importante sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

L’abbaye de Conques a été construite entre le Xe et le XIIe siècle, et l’église et le cloître jouissent d’une réputation internationale et méritée pour leur valeur artistique. L’abbaye a été en partie détruite au XVIe siècle lors des soulèvements protestants et a fait l’objet d’importantes rénovations au cours des 125 dernières années.

Si vous passez la nuit à Conques en haute saison, ne manquez pas une visite nocturne de l’Abbaye. Vous pourrez vous promener dans les étages supérieurs de l’abbaye où vous aurez une vue fantastique sur l’abbaye et les chapitres sculptés. La musique d’orgue vous accompagne tout au long de vos promenades et les fenêtres s’illuminent progressivement pour vous permettre d’apprécier pleinement le travail de Pierre Soulages.

L’abbaye de Sainte-Foy est officiellement classée au patrimoine mondial de l’UNESCO dans le cadre du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le trésor principal du très impressionnant Trésor de Conques est la statue de Sainte Foy. Elle est connue sous le nom de « Majesté » et est une statue plaquée or de Sainte Foy assise sur un trône. Elle est incrustée de pierres précieuses qui ont été données par de nombreux pèlerins au sanctuaire.

Il y a beaucoup d’autres reliquaires dans le trésor ainsi qu’une croix processionnelle. Une fois par an, le dimanche suivant le 6 octobre, il y a une grande procession religieuse à Conques et la Majesté et la croix processionnelle sont portées en tête du cortège.

8.Rocamadour

rocamadour

En venant de Cahors par la route, Rocamadour apparaît soudain précairement accroché à la falaise au-dessus du canyon de l’Alzou. L’un des villages les plus célèbres d’Europe, Rocamadour semble défier les lois de la gravité.

Au XIIe siècle, les jours d’expiation, 30 000 personnes se pressent à Rocamadour pour rendre hommage à la Vierge Noire, parmi lesquelles rois, évêques et nobles. Aujourd’hui village de 693 habitants, Rocamadour accueille 1,5 million de visiteurs chaque année et se classe comme l’attraction touristique la plus visitée de France après le Mont-Saint-Michel.

Rocamadour est situé dans le Lot, dans le sud de la France. Le village se trouve au cœur du Haut-Quercy, ancienne province française, entre Brive-la-Gaillarde et Cahors. Rocamadour est proche d’autres hauts lieux régionaux comme Sarlat-la-Canéda en Périgord, la vallée de la Dordogne, les beaux villages de Saint-Cirq-Lapopie, Turenne, Collonges-la-Rouge, Carennac et Saint-Céré, les grottes de Padirac, Lacave et Perch-Merle. Le site de Rocamadour comprend le village de L’Hospitalet sur le plateau et jusqu’à la vallée de l’Alzou le village actuel de Rocamadour avec le Sanctuaire et son château sur la falaise. Le village de Rocamadour est limité à l’ouest par la Porte Basse près du moulin du Moulin de Roquefraîche et à l’est par la Porte du Figuier. La rue principale est reliée au sanctuaire par l’escalier d’honneur ou un ascenseur public qui mène également au château sur le plateau.

9.Sainte-Enimie

Sainte Enimie

Au fond de la vallée du Tarn, entouré d’un paysage époustouflant de gorges, ce village médiéval est en quelque sorte une légende.

Ce Plus Beau Village (titre décerné pour sa beauté et son patrimoine exceptionnel) s’est développé autour du monastère fondé par les moines bénédictins venus dans la région à la demande de l’évêque de Mende en l’an 951. Le monastère, aujourd’hui une école secondaire, est visible à l’étage supérieur du village, observant tranquillement l’agitation qui règne en bas.

La rue pavée qui annonçait immédiatement un retour au Moyen Âge mène jusqu’à l’église romane Notre-Dame-du-Gourg qui occupe une grande partie de la Place de l’Eglise, entourée de maisons à colombages. Située à l’extérieur des remparts d’origine du vieux village fortifié, l’église date du XIVe siècle, les chapelles nord et sud ayant été ajoutées environ un siècle plus tard. Dans la chapelle nord,on peut découvrir la statue de Sainte Anne, tenant la Vierge Marie et Jésus, et classée monument historique en 1908.

 Sainte-Enimie grandit en prospérité grâce à la présence des moines et à son emplacement le long de la route ancestrale des bovins, connue sous le nom de route de l’Aubrac Drovers, qui attire pèlerins et commerçants.

Dans la Halle au Ble, presque cachée dans le coin d’un mur de pierre de la terrasse couverte d’un restaurant, deux pierres évidées sont les mesures originales pour cinq litres de grain. Apparemment, les quantités échangées n’ont jamais été importantes, car la plupart des acheteurs devaient transporter leurs biens à la maison sur le dos, ou sur celui de leur âne de prix, s’ils en avaient un !

L’architecture des bâtiments reflète également l’histoire commerciale du village. Beaucoup de maisons ont une arcade à l’avant, connue sous le nom d’échoppe, qui servait en quelque sorte de stand de marché encastré avec des volets qui pouvaient s’ouvrir sur la rue. Sur d’autres logements, une partie des étages supérieurs sont construits au-dessus de la rue – agissant comme une protection pour les personnes qui vendent et échangent leurs marchandises en dessous.

10.Eguisheim

Eguisheim

Située dans la région viticole d’Alsace, c’est l’une des nombreuses villes pittoresques de la Route du Vin à travers l’Est de la France. L’ensemble du village est facilement visible à pied en suivant les rues pavées à travers un dédale compact de résidences, de restaurants, de boutiques et de sites historiques.

En 2013, Eguisheim a été élu Village préféré des Français, un honneur décerné chaque année à une ville différente en France. Le village est également membre de l’association Les Plus Beaux Villages de France. La majorité des visiteurs sont français et beaucoup d’autres viennent des pays voisins de l’Allemagne et de la Suisse. Et bien sûr, en raison de ses honneurs et distinctions récents, les visiteurs viennent des quatre coins du monde pour découvrir le charme de ce village magnifique et historique.

Eguisheim France compte plus de 339 hectares de vignes et est connue pour être le berceau de l’industrie viticole alsacienne. Son microclimat est idéal pour la viticulture. Il y a pas mal d’histoire dans ce petit village. Le pape Léon IX serait né dans cette région. Sur la place principale du village, place du Château, se trouve une statue en l’honneur du Pape. La fontaine sous la statue a été construite entre 1834 et 1836, et est la plus grande des quatre fontaines d’Alsace. Outre le vin, Eguisheim est également connu pour les cigognes !

En vous promenant dans les rues, ne manquez pas de vous arrêter dans les nombreux magasins pour déguster les viandes, fromages et vins locaux ! Il y a aussi plusieurs boutiques que vous pouvez visiter pour ramasser des souvenirs fabriqués localement pour vous souvenir de votre visite ou pour les rapporter chez vous à vos proches.

La gare la plus proche est Herrlisheim près Colmar, située à environ 3,5 km (2 miles). Il est préférable d’avoir une voiture pendant votre visite, si possible, car elle vous permet aussi de visiter d’autres beaux villages alsaciens à proximité, comme Riquewihr (restez à l’écoute pour notre article sur ce village populaire). Bien que brefs, nous avons beaucoup apprécié notre visite à Equisheim.