Qui n’a jamais entendu parlé des aurores boréales ? Ce phénomène naturel qui éclaire les nuits hivernales… Où et quand les voir ? On vous dit tout pour ne pas manquer cette expérience unique !

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

Aurore boréale, aussi appelée aurore polaire pour l’hémisphère Nord ou australe pour le Sud, est un phénomène lumineux et naturel. Ce phénomène féerique est dû à une perturbation du champ magnétique, soit une collision entre les particules et les atomes ce qui engendre une ionisation et forme des voiles de lumières de couleurs verte, bleu, rouge, rose… Les aurores boréales dépendent donc de l’activité du soleil, ce qui les rend imprévisibles.

La meilleure période pour pouvoir voir des aurores boréales est l’hiver, de fin Septembre à Mars, de 18h à 1h. En effet, les nuits noires et un ciel dégagé favorisent l’apparition de celles-ci. Un petit conseil pour garantir l’observation parfaite ; il faut s’éloigner des villes et de leurs pollutions lumineuses.

Quand voir les aurores boréales ?

Bien que les aurores boréales n’apparaissent qu’en hiver et dans les hautes altitudes (généralement au pôle Nord ou au pôle Sud), la meilleure période pour observer les aurores boréales différera selon les pays. En effet, sachant que l’activité solaire impact l’apparition de ce phénomène, et que son activité varie de région en région et de mois en mois, tout sera une question de timing ! Pour cela, voici un petit récapitulatif des pays et des différentes périodes à laquelle s’y rendre pour avoir la chance d’observer ce magnifique phénomène naturel :

 1. L’Islande (Octobre à Mars)

Aurore boréale en Islande

Aurore boréale, Islande

L’Islande devient une destination phare. Entre volcans, glaciers et Lagon bleu elle promet de superbes paysages et pour couronner le tout, vous pourrez y contempler des aurores boréales ! Par-dessus les glaciers et les volcans, un ciel aux vagues de couleurs scintillantes pourra être observé le temps d’une nuit. Pour une totale immersion, nous vous conseillons de partir à la chasse aux aurores dans le Nord ou l’Ouest de l’Islande en voiture.

Plus précisément, vous pouvez rester à Reykjavik qui est plus facile d’accès, il suffit de s’éloigner un peu des pollutions lumineuses du centre-ville. Ou bien, celles-ci peuvent aussi être observée près du lac Mývatn. Pour faire cette rencontre féerique avec les aurores boréales, la meilleure période pour partir est d’Octobre à Mars.

Lieux d’observation des aurores boréales en Islande :

  • Reykjavik – Capitale de l’Islande située au sud-ouest du pays.
  • Le Lac Mývatn – Un lac volcanique de 36,5km² et ses sources chaudes situées au nord de l’Islande, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
  • Le port de Borgarnes – Port de la ville Borgarnes située à l’ouest de l’Islande.
  • La lagune glaciaire de Jökulsárlón – Non loin du plus grand glacier Européen au sud-est de l’Islande, Jökulsárlón est un lieu réputé pour ses langues glaciaires et ses paysages à couper le souffle, ses animaux ainsi que les aurores boréales.
  • Akureyri – Une grande ville située au nord de l’Islande.
  • Hofn – Une localité de Hornafjörður au cœur d’une presqu’île.

2. La Norvège (Novembre à Février)

Aurore boréale en Norvège

Aurore boréale, Norvège

La Norvège nous fait tous rêver, d’autant plus quand on sait que c’est l’un des pays où l’on peut voir le plus d’aurores boréales ! En effet, vous aurez la chance d’en apercevoir au Nord, des îles Lofoten jusqu’au Cap Nord. Situé en bord de mer et proche du cercle polaire, Tromsø saura vous épater par ses randonnées, ses balades en chien de traîneau et surtout ses aurores boréales. L’archipel de Svalbard, royaume des ours polaires… C’est au cœur de l’océan Arctique que vous pourrez admirer en plus des paysages, des aurores boréales. Pour profiter de ce phénomène naturel, la meilleure période est de Novembre à Février, pendant les nuits polaires.

Bien que la Norvège est l’un des meilleurs pays où se rendre pour observer les aurores boréales, se rendre à Svalbard est aussi l’occasion de vivre un autre phénomène : la nuit polaire. Quand la ville du Svalbard se retrouve dans l’obscurité pendant 113 jours, sans apercevoir une lueur de lumière dû à l’absence de levé du soleil. Une expérience aussi incroyable qu’intéressante à vivre…

Lieux d’observation des aurores boréales en Norvège :

  • Le cap Nord – Un cap tout au nord de la Norvège dont l’extrémité est une gigantesque falaise de 307 mètres de hauteur. Un spot d’observation réputé au panorama incontournable.
  • Lyngenfjord – Un fjord aux sites naturels majestueux, situé en région arctique. Glaciers géants, vallées boisées, montagnes rocheuses… la plus belle des récompenses se trouvera au sommet face au scintillement des aurores boréales.
  • Senja – Une île de Norvège offrant un paysage nordique exceptionnel sur des montagnes, des lacs, des forêts… et où les aurores boréales peuvent être admirées le temps d’une soirée au bord du fjord ou au sommet d’une montagne.
  • Narvik – Une ville au nord-est de la Norvège, Narvik est la troisième ville la plus importante du cercle polaire arctique de Norvège.
  • Vesterålen – Réputé pour être « le pays des baleines », Vesterålen est une région de Norvège aux paysages diversifiés : plages, champs, sommets alpins… des aurores boréales peuvent y être régulièrement admiré en hiver.
  • Les îles Lofoten – Archipel au nord du cercle polaire, offrant d’incroyables paysages sur des îles montagneuses et la mer de Norvège.
  • Bodø – Une ville de Norvège idéale pour admirer les aurores boréales au calme le long d’un quai tout en observant les aigles voler à l’horizon.
  • Tromsø – Une ville majeure de la Norvège alliant nature et culture, réputée pour ses points d’observation des aurores boréales.

3. La Laponie (fin Août à Avril)

Aurore boréale en Laponie, Finlande

Aurore boréale, Laponie finlandaise

La Laponie vous évoque forcément forêts enneigées, balade en motoneige, rencontre avec le peuple Sami et bien sûr aurores boréales ! Plus vous irez au Nord plus vous aurez de chance de voir des aurores boréales, comme à Ivalo par exemple. Château, forêts, musée, en Finlande, d’immenses zones sauvages et de splendides parcs naturels pourront être admirés. A l’intérieur d’un igloo en verre, pendant le crépuscule bleu, les plus chanceux auront la chance d’observer cette petite merveille naturelle. Urho Kekkonen National Park ou Kakslauttanen sont des lieux d’observation de Laponie incontournables.

Si vous êtes chanceux, vous pourrez en apercevoir également à Helsinki, dans le sud de la Finlande, où les aurores boréales pointent le bout de leur nez environ 20 nuits par an, mais cela est plus rare. La meilleure période pour cette expérience inoubliable reste l’hiver, de fin Août à Avril, lorsque les nuits sont très noires.

Lieux d’observation des aurores boréales en Finlande :

  • Kakslauttanen – Au beau milieu de la nature, entre forêt et montagnes enneigées, se trouvent des igloos et des chalets absolument paradisiaques, laissant vue aux aurores boréales.
  • Parc national Uhro – A la frontière de la Russie, le parc national de Urho Kekkonen se laissera apprécier le temps d’une balade de nuit en forêt, face aux vagues de couleurs surgissant dans le ciel.
  • Parc National Pallas-Yllästunturi – Au nord-ouest de la Laponie, Pallas-Yllästunturi est le troisième plus grand parc national de Finlande. Idéal pour partir à la rencontre des animaux, celui-ci offre de magnifiques paysages ainsi que l’opportunité d’admirer les aurores boréales l’espace d’une soirée en nature.

4. Le Groenland (fin août à début avril)

Vue sur les aurores boréales au Groenland

Aurore boréale, Groenland

Seconde plus grande île du monde, le Groenland est en grande partie recouverte de glace. Aux formations parfois surprenantes, la banquise au nord du Groenland offre des paysages majestueux. Entre fjord glacé d’Ilulissat et observation des baleines, le Groenland est aussi un pays idéal pour voyager au beau milieu des aurores polaires. Lueurs colorés et lumières dansantes dans le ciel arctique, c’est aux côtés de glaciers et icebergs que se découvriront les aurores boréales du pôle nord.

A savoir qu’au Groenland, le meilleur moment pour admirer ces lumières multicolores sera entre fin août et début avril. Commençant à devenir visibles pendant l’hiver, c’est à Kangerlussuaq et son microclimat qu’il sera le plus simple de les observer. Entre le chien de traîneau, balade sur la calotte glaciaire et croisière arctique, il est impossible de s’ennuyer au Groenland.

Lieux d’observation des aurores polaires au Groenland :

  • Kangerlussuaq – Situé dans la municipalité de Qeqqata, Kangerlussuaq est une ville groenlandaise où chien de traîneau, vol sur calotte glaciaire et randonnée sont habituelles. Mais c’est aussi une ville dont les aurores polaires scintillent chaque hiver, lors de belles nuits au ciel sombre.
  • Baie de Disko – Située à l’ouest du Groenland, la Baie de Disko comporte l’un des plus grands gisements de fer natif du monde. Entre icebergs du fjord de glace et montagnes, la Baie de Disko est un lieu incroyable pour observer les aurores boréales.
  • Nuuk – Capitale du Groenland situé au sud-ouest, de nombreux musées, randonnées et activités y sont accessibles. Au bord du quaie lors d’une nuit hivernale, les plus chanceux auront l’occasion de découvrir de splendides aurores boréales.

5. Le Canada (Octobre à Mars)

Aurore boréale au Canada

Aurore boréale, Canada

Le Canada nous attire pour sa proximité à la nature… Et si l’on vous disait que les aurores boréales incrustent le ciel canadien quelques nuits par mois durant l’hiver ? Profitez d’un séjour en totale immersion et en harmonie avec la nature pour vivre cette expérience incroyable. Les endroits les plus favorables sont au Nord du Canada, comme Whitehorse ou Yellowknife qui offre 90% de chance d’en apercevoir. Mais vous pouvez également en voir à Montréal et Québec city. Là aussi, la meilleure période est d’Octobre à Mars, l’hiver favorisant les nuits noires.

Bien que cela soit l’un des pays au voyage le plus cher de par ses vols long-courriers, le Canada est l’un des meilleurs endroits pour observer les aurores polaires selon l' »ovale auroral« . En effet, celui-ci couvre majoritairement le Canada dont le nord de Saskattchewan, Terre-Neuve, la Nouvelle-Ecosse ou encore la Colombie-Britannique.

Lieux d’observation des aurores boréales au Canada :

  • Muncho Lake Provincial Park – En pleine Colombie-Britanique, se trouve le lac Muncho Lake, un splendide lac entouré de montagnes et de forêts. En plein hiver quand le lac sera gelé, les voyageurs les plus chanceux y verront apparaître les aurores boréales.
  • Alberta – Lacs aux eaux turquoise, forêts de conifères et montagnes enneigées, Alberta est une province de l’Ouest du Canada absolument idyllique. A Jasper une ville historique au beau milieu de sommets enneigés, ou Athabasca County, des scintillements colorés pourront y être admiré en hiver.
  • Iqaluit à Nunavut – Capitale du territoire de Nunavut à l’est du Canada, cette petite ville offre l’occasion d’admirer les aurores polaires flottantes dans le ciel face à la Mer du Labrador.
  • Churchill à Manitoba – Ville du Manitoba, Churchill est située au bord de la baie d’Hubson. Aussi surnommée « capitale de l’ours polaire », Churchill est un lieu où pourront être admirées les aurores boréales.
  • Yellowknife – Capitale des territoires du Nord-Ouest au Canada, Yellowknife est une ville longeant le Grand Lac des Esclaves qui ne manque pas d’activités. Lors d’une nuit noire au ciel dégagé, pourront y être observés de magnifiques rayons lumineux.

6. L’Alaska (entre septembre et mars)

Vue sur les aurores boréales en Alaska

Aurore boréale, Alaska

Une destination incroyable : en Alaska, les aurores boréales apparaissent près de 200 jours par an sur divers endroits du pays. Alors que le ciel se laisse enflammer par les aurores boréales, les forêts et montagnes enneigées s’illumineront laissant apercevoir un paysage majestueux. Celles-ci pourront notamment être observées dans la ville de Fairbanks ou encore Anchorage lors des mois de septembre & octobre et février & mars qui sont les mois les plus propices pour faire apparaître ce phénomène naturel.

Mais l’Alaska est aussi un pays empli de joyaux : observation des ours, chien de traîneau, rencontre avec les baleines… En plus de ses incroyables paysages naturels, de nombreuses activités pourront y être réalisées. Autrement dit, l’Alaska est un pays qu’il ne faut absolument pas manquer.

Lieux d’observation des aurores boréales en Alaska :

  • Fairbanks – Ville au nord de l’Alaska, située entre la rivière Chena et la rivière Tanana.
  • Le Parc National de Denali – Parc naturel de plus de 24 000 km², constituant l’un des plus hauts sommets d’Amérique. Montagnes enneigées et pleines vallonnées, le parc Denali est un lieu idyllique pour observer les aurores boréales.
  • Nome – Ville à l’ouest de l’Alaska, doté d’un petit port donnant vue sur la Mer des Tchouktches et la Mer des Béring.
  • Anchorage – Entre montagne, forêts et golfe de Cook, Anchorage est une ville réputée pour observer les aurores polaires en Alaska. Randonnée, ski et musée seront d’actualité.

7. La Russie (fin septembre à mars)

Vue sur les aurores boréales en Russie

Aurore boréale, Russie

En Russie, les aurores boréales peuvent être observées à de nombreux endroits : Carélie, Tchoukotka voir parfois même Saint-Pétersbourg. C’est lors d’une nuit au crépuscule glacial et au ciel dégagé qu’apparaîtront les lueurs colorées des aurores boréales. Que ce soit au beau milieu d’une forêt verdoyante, en périphérie d’une ville ou au cœur d’une montagne enneigée, ces aurores polaires ouvriront la porte à un panorama majestueux sur la Russie.

Cependant, pour avoir l’opportunité d’observer ce phénomène naturel en Russie, il faut se rendre dans le cercle polaire arctique du pays entre fin septembre et mars. Entre 21h et minuit lors d’une nuit au ciel parfaitement dégagé, les plus chanceux verront apparaître ces vagues lumineuses dans le ciel.

Lieux d’observation des aurores polaires en Russie :

  • Mourmansk – Populaire chez les amateurs de sports d’hiver, Mourmansk est une ville située tout au nord de la Russie, au-delà du cercle polaire.
  • Arkhangelsk – Au nord de la Russie, Arkhangelsk est une ville au style architectural typique de la Russie. Les aurores boréales pourront y être observées, cependant, sortir de la ville sera l’opportunité de les admirer dans un ciel clair et dégagée de toute pollution.
  • Narian-Mar – Capitale de Nénétsie toujours au nord de la Russie, Narian-Mar est une ville qui a beaucoup à raconter de par ses divers monuments historiques comme Poustozersk, un ancien avant-poste. Les aurores boréales peuvent y être observées durant le début de l’automne.
  • Iakoutsk – Connue pour être le point le plus froid au monde, avec une température pouvant tomber jusqu’à -60°, Iakoutsk est un lieu dans lequel le ciel regorge d’aurores polaires lors des nuits dégagées.
  • Vorkouta – Très communes à Vorkouta, les aurores boréales apparaissent parfois même au cours du mois d’août. Ici encore, s’éloigner de la ville et se rendre au nord de la région, en pleine nature, reste la meilleure option pour avoir de meilleures chances pour les observer.

8. La France (Novembre à Mars)

 Aurore boréale en France

Aurore boréale, France

Incontestablement le Grand Nord nous garantit des aurores boréales. Et la France dans tout ça ? Et oui… il est aussi possible d’y apercevoir des aurores australes, plus rares certes, mais possible. Là encore rendez-vous dans le Nord du pays ! Les départements du Nord et du Pas-de-Calais sont plus propices aux aurores boréales car c’est une des côtes françaises la plus proche du centre polaire. Le ciel alsacien peut aussi les accueillir, mais nous vous conseillons de vous rendre sur les collines des Vosges. De Novembre à Mars, éloignez-vous des villes, favorisez un ciel dégagé, placez-vous en hauteur puis attendez que la nuit tombe et observez si le ciel change de couleur.

Il est également possible de voir des aurores boréales en Suède ou encore en Écosse.
Bien qu’attention, les aurores polaires peuvent aussi être admirées au pôle sud ! En Nouvelle-Zélande, en Australie ou encore en Patagonie, il faut savoir que située au pôle sud, celles-ci ne se nomment plus aurore boréale, mais aurore australe. A l’inverse des aurores boréales, les aurores australes peuvent être observées à n’importe quel moment de l’année, bien le ciel s’y trouvera moins sombre. Les lieux les plus communs pour les admirer seront au Mont Wellington, au Cradle Mountain, le Mont John, l’île Stewart ou encore Quennstown.
Où et quand voir des aurores boréales ?
Rate this post

Articles Susceptibles de vous interesser