L’impact du coronavirus (covid-19) sur les voyageurs est indéniable, et si vous avez déjà fait votre réservation pour votre prochain voyage, vous vous demandez surement si vous devez annuler votre séjour. Et si vous souhaitez partir en vacances dans les prochaines semaines, où aller pour ne prendre aucun risque.

lieux-eviter-coronavirus

Sale temps pour les globe-trotteurs. Nul ne semble épargné par la crise mondiale du coronavirus et toute la planète prend des mesures. Le nombre de billets d’avion achetés a baissé de 68% depuis le début de l’année, la Mecque limite le nombre de fidèles accueillis, le parc Disneyland de Tokyo est fermé jusqu’à nouvel ordre et même le Louvre n’accueille plus de visiteurs depuis le 1er mars. Vous aviez peut-être prévu de partir à destination dans peu de temps et vous vous demandez si vous pourrez vous y rendre, voire même si vous courez un risque à passer la frontière et visiter un lieu où le nombre de touristes risque d’être important et la promiscuité de mise. Sachez que malgré l’épidémie, des destinations restent épargnées par le virus et vous pouvez aussi adapter votre soif de voyage à l’actualité, en choisissant pour votre prochaine excursion un lieu plus proche de chez vous. Si vous êtes décidés à partir loin, préférez tout de même les compagnies aériennes qui proposent des vols directs. Evidemment, tous les aéroports ont pris des mesures et vous serez testés à plusieurs reprises.

Tour d’horizon des destinations qui sont épargnées par l’épidémie de Coronavirus (covid-19)

Les régions de France épargnées par le Coronavirus:

château de Chenonceau

Avec 212 cas, la France est devenue un foyer important du Covid-19, cela dit certaines régions ne sont pas touchées pour l’instant.
Le Val de Loire est épargné par l’épidémie, c’est peut-être le moment pour un tour de cette belle région, et pour pourquoi pas visiter les Châteaux de la Loire en allant de ville en ville en voiture. Vous en prendrez plein les yeux avec ses monuments hérités de la Renaissance et ne serez en contact qu’avec vous-même et/ou les partenaires qui vous accompagnent dans votre virée. Profitez des grands espaces de la vallée de la Loire et des immenses jardins à la française des châteaux.

La Corse :
Malgré la promiscuité et les nombreux échanges entre l’île de beauté et l’Italie, la Corse n’a pas encore recensé de cas de Coronavirus. Pourquoi ne pas profiter de cette île merveilleuse dans une période où les touristes seront rares et les prix doux.

Bonifacio

baie-de-bonifacio

Bonifacio est une destination qui attire les voyageurs du monde entier. Avec ses maisons perchées sur les falaises et sa nature préservée. Situé au milieu du parc marin international, le port de Bonifacio offre une protection totale par tous les temps et tous les vents. Mais il est surtout une escale parfaite pour satisfaire les amoureux des produits de la mer. Les restaurants, bars et terrasses du port offrent une cuisine de qualité alimentée par une pêche locale et quotidienne.
Bonifacio est aussi riche en espèces rares et protégées comme le puffin cendré (Cory), de la famille des albatros. Cet aigle pêcheur africain plane au-dessus du golf de Sperone et des orchidées sauvages du maquis, que l’on ne trouve nulle part ailleurs en France. Et dans cette partie de la Méditerranée les mammifères marins de toutes sortes sont omniprésents tout au long de l’année.

Le Pays Basque français :

Si d’autres départements de Nouvelle-Aquitaine sont touchés (Charente Maritime, Landes) et que le Pays Basque côté espagnol recense une dizaine de cas, le Pays Basque en France est lui totalement sain et plus personne n’est confiné. L’occasion de faire de belles balades sur la côte atlantique et d’observer les vagues et le vent balayer les plages de Saint-Jean-de-Luz ou Biarritz.

Les pays proches épargnés par le coronavirus :

Hongrie :
La Hongrie est l’un des pays européens les moins touchés par le coronavirus. Aucun cas n’a été recensé pour le moment.

Budapest :

budapest

Le cadre de la ville est magique, avec un riche patrimoine architectural et historique : il offre une combinaison inégalée de culture, de gastronomie, des eaux thermales et des sites inscrits au patrimoine mondial. La perle du Danube n’est pas seulement d’une immense beauté, c’est aussi l’une des villes les plus belles et les plus sûres du monde. Budapest offre une élégance presque parisienne, des monuments magnifiques (notamment son Pont des Chaines du 19eme) et une douceur de vivre étonnante. Pendant votre escapade n’hésitez pas à faire une croisière sur le Danube, c’est un moment inoubliable.

Portugal : Avec seulement 4 cas recensés le Portugal est très peu touché par le virus

L’Algarve

Lagos-Algarve

Avec 90 habitants au kilomètre carré, l’Algarve est l’une des régions les moins denses d’Europe. Des destinations comme Lagoa, Lagos, Aljezur vous offrent un air parmi les plus purs d’Europe. Les forêts d’eucalyptus, les pins, l’air marin sont également bénéfiques pour les voies respiratoires. Gorgée de soleil, cette région est parfaite pour les sports de plein air comme le golf, le surf ou la randonnée. Découvrez les hauteurs de Monchique lors d’un trekking le long des 7 vallées suspendues : l’un des plus beaux sentiers de randonnée d’Europe.

Açores :
Aucun cas de coronavirus n’a été confirmé à ce jour aux Açores. Au milieu de l’océan, l’archipel est un choix parfait pour des vacances en plein air, loin de la foule et près de la nature.
Face à l’île de Sao Miguel, principale île des Açores, l’îlot de Vila Franca do Campo sera la cerise sur le gâteau de votre séjour aux Açores. A seulement 1 kilomètre de la côte, cette petite île est en fait la partie visible d’un incroyable volcan sous-marin. Des eaux cristallines et une petite plage vous attendent dans ce coin de paradis unique au monde.

Les destinations lointaines où il n’y a pas de cas de coronavirus :

Les Antilles françaises :
Largement préservés par l’océan qui les entoure, les départements caribéens d’Outre-mer sont peu touchés avec 3 cas seulement en Guadeloupe.

Martinique :

Anse-Arlet-Martinique

Partir loin et moins cher, c’est possible en se rendant en Martinique depuis la France. L’île vous offrira un climat tropical d’autant plus agréable en plein hiver. Tentez une randonnée sur les collines de Fort-de-France ou détendez-vous sur les plages de Saint-Anne ou du Diamant.

La Barbade :

Les Caraïbes restent une des destinations soleil hivernales préférées des voyageurs du monde entier et la Barbade n’a confirmé aucun cas de covid-19.
Au Sud-est des Antilles, ce petit état indépendant vous offre du sable blanc, des eaux tropicales et une population locale accueillante. C’est un refuge exotique contre l’épidémie qui balaie le globe et l’occasion parfaite de se détendre, un cocktail à la main.

Jamaïque :

lagon-bleu-jamaïque

La Jamaïque est une autre destination qui reste populaire auprès des vacanciers, offrant une ambiance tropicale, une histoire passionnante et des heures de soleil doré.
Nichée dans la mer des Caraïbes, les voyageurs peuvent attendre de l’île plus que de simples vacances à la plage. Comme beaucoup d’îles de la zone et même le Venezuela voisin, la Jamaïque est épargnée par le virus.

La Polynésie française :
Rare sont les îlots ménagés par le coronavirus dans le Pacifique, et la Polynésie en fait partie.
Tahiti et consort, îles déjà paradisiaques, offre un parfait refuge à la crise qui touche le monde. Une eau turquoise, des fonds marins sanctuarisés et des locaux accueillants comme nulle part ailleurs.

Mexique :
Bien que les États-Unis aient détecté 127 cas de coronavirus au 4 mars, l’Amérique du Sud reste très peu touchée par ce virus et pourrait constituer la destination de vacances par excellence pour ceux qui espèrent traverser l’Atlantique.
Le Mexique n’a déclaré que 5 cas dont 1 guéri, dans le nord du pays. Beaucoup de villes sont donc sûres comme par exemple, Miguel de Allende, dans la province de Guanajuato. C’est un joyau d’architecture aux multiples influences et, pour cette raison une ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008.

Les endroits à éviter :

Évitez les croisières où la proximité est permanente et constante. Par mesure de sécurité, vous pouvez également éviter les grands complexes hôteliers et préférer réserver un appartement, une villa, une chambre d’hôtes, une pension ou un hôtel de taille moyenne.

Les destinations les plus concernées :
France : Oise, Morbihan, Rhône-Alpes
Europe : Italie (Venise, Milan, Lombardie, Toscane, Sicile), Allemagne (Berlin), Espagne
Les Canaries
L’océan Pacifique et la plupart de ses destinations.

Rappel sur le coronavirus :

Quels sont les symptômes du coronavirus ?
Selon l’Agence de santé publique, le coronavirus provoque la plupart du temps des symptômes similaires à ceux de la grippe, tels que fièvre, difficultés respiratoires, toux, maux de gorge mais aussi douleurs musculaires.
Quelles sont les personnes les plus à risque ?
Les personnes âgées et celles qui souffrent déjà d’une maladie (hypertension, maladie cardiovasculaire, diabète, troubles respiratoires). En revanche, les enfants semblent avoir été largement épargnés par l’épidémie. A l’heure actuelle, plus de 95% des patients ayant contracté ce virus ont survécu.
Quelles sont les mesures d’hygiène pour prévenir et réduire le risque de contagion :
Se laver fréquemment les mains avec une solution hydro-alcoolique ou avec de l’eau et du savon. Toussez ou éternuez dans votre coude ou couvrez votre bouche et votre nez avec un mouchoir en papier- jetez le mouchoir immédiatement après et lavez-vous les mains. Évitez tout contact étroit avec des personnes qui ont de la fièvre ou qui toussent.