Ah l’Islande, ses paysages verdoyants, ses aurores boréales, ses treks et ses sources chaudes. L’Islande est un pays fascinant qui en fait rêver plus d’un. Si parcourir ses terres sauvages est aussi un rêve pour vous, vous vous demandez sûrement mais quand partir en Islande ? Quelle est la bonne période pour s’y rendre ?

Pour vous donner des éléments de réponse, mieux vaut savoir ce que vous souhaitez faire dans le pays. Car entre l’été et l’hiver, l’Islande n’a pas les mêmes trésors à offrir. Le mieux est encore d’y aller aux deux périodes pour découvrir deux facettes totalement différentes du pays des elfes.

Quand partir en Islande ?

La période la plus clémente pour partir en Islande est comprise entre juin et septembre. C’est le moment idéal pour profiter également de toutes les infrastructures touristiques qui ferment pendant l’hiver. C’est aussi la période la plus chaude du pays malgré, ses basses températures.

Le climat de l’Islande mois par mois : 

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Quand voir les aurores boréales en Islande ?

Quand voir les aurores boréales en Islande ?

Attention, si votre rêve de toujours est de découvrir les aurores boréales, suivez les conseils de Carnets Nordiques et partez affronter le froid de l’hiver. En effet, en été la période du soleil de minuit apparaît en Islande et le soleil ne se couche plus. Les aurores boréales apparaissant lors des nuits sombres au ciel dégagé, celles-ci n’apparaîtront plus.

La meilleure période s’étend du 21 septembre au 21 mars mais particulièrement pendant les équinoxes, entre 18h et 1h du matin.

Pour éviter le vent, privilégiez plutôt la période entre mi-février et mi-mars. De nombreuses excursions partent de Reykjavik pour observer ce phénomène atypique depuis un glacier, un volcan ou le lac Mývatn plus au nord. Le port de Borganes est aussi idéal pour observer admirer les aurores boréales au bord du quaie. De plus : il est accessible en voiture !

Mais pour un émerveillement total, le mieux sera de partir en excursion pour observer les aurores boréales en bateau.

Quand voir les baleines en Islande ?

Baleine dans le fond-marin de l'Islande

L’Islande est un pays où de nombreux mammifères marins peuvent être observés. En effet, la convergence des fonds marins froids et chauds en été, rend les eaux territorial du pays idéales pour les planctons et les poissons… ce qui attire de nombreux mammifères avide de nourriture.

Durant les mois de mai à septembre, 23 espèces de baleines pourront alors être observées dont le grand cachalot, la baleine bleue, la baleine de Minke, la baleine à bosse mais aussi des orques ainsi que de nombreux dauphins, dont le dauphins à nez blanc. Et ce n’en est qu’une petite partie… !

 

Ce qu’il faut savoir, c’est que chaque expédition vous permettra de rencontrer des espèces différentes. Et voici un petit récapitulatif de vos différentes possibilités d’expéditions ainsi que les animaux à y rencontrer :

 

  • Départ de Reykjavik : la baleine de Minke, la baleine à bosse, le dauphin à nez blanc ainsi que le marsouin commun, l’orque, le rorqual. Rare : la baleine bleue.
  • Départ de Akureyri : la baleine de Minke, la baleine à bosse, le marsouin commun et le dauphin à nez blanc.
  • Départ de Húsavík : la baleine bleue, la baleine à bosse, le dauphin à nez blanc, la baleine Minke, l’orques, le petit rorqual, la baleine-pilote ainsi que le cachalot.
  • Départ de  Dalvík : la baleine à bosse et le dauphin à nez blanc.
  • Départ de Hauganes : la baleine de Minke, la baleine à bosse, le marsouin commun ainsi que le dauphin à nez blanc.

 

En plus de l’observation des baleines, vous aurez probablement la chance d’observer de macareux lors de votre excursion. C’est un oiseau emblématique de l’Islande, se trouvant sur les côtes et les falaises du littoral islandais.

Quand partir pour faire de la randonnée en Islande ?

Marcher au milieu des collines d'Islande.

Si vous êtes plutôt attiré par les paysages verdoyants et que vous aimez marcher, l’été reste le moment parfait pour se balader au pays des elfes. Entre Gullfoss et ses magnifiques chutes d’eau, Þingvellir et ses paysages rocheux spectaculaires ou encore Geysir et ses impressionnants geysers… L’Islande et ses fjords sont tout simplement un paradis pour les amoureux de la nature.

Pour partir à la découverte de ces magnifiques lieux, le mieux est de s’y rendre entre juin et août. Cela vous permettra de réaliser des randonnées dans une température soutenable, avec le minimum de précipitations. Cependant, pensez à préparer votre voyage et réserver votre hébergement, car beaucoup d’hôtels seront déjà fermés et pas encore ouverts pour le moment… sans vous rappeler que ce sera la pleine saison touristique. Alors… Ne vous attendez pas à être seul !

Quand partir en Islande pour éviter les touristes ?

Faire un road trip en Islande.

Juillet est le mois où le tourisme bat son plein en Islande. Préférez mai ou juin pour bénéficier de tarifs plus bas et d’une affluence moins forte. C’est aussi une période généralement plutôt ensoleillée, idéale pour profiter du pays avant le grand rush touristique.

N’hésitez pas à rendre visite à l’Islande au printemps pour voir les paysages sortir doucement de la torpeur de l’hiver ou à l’automne, pour profiter des couleurs incroyables de la saison.

Quel est le climat en Islande ?

Découvrir l'Islande.

Lorsque l’on décide d’aller en Islande, ce n’est pas pour son climat ! Et oui, si le pays offre des paysages si splendides et verdoyants, c’est pour une bonne raison : il pleut très souvent. D’ailleurs, les Islandais ont coutume de dire : « si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, attends cinq minutes. »

Et ce, car toutes les saisons peuvent défiler en l’espace d’une journée : pluie, vent, soleil, grêle… Préparez-vous à tout !

De manière générale, il ne faut pas avoir peur du froid pour partir en Islande. Car oui, c’est un pays frais où la température peut descendre jusqu’à -15° en hiver ! Cependant, et de manière générale celle-ci stagne entre -10° et 15° en moyenne avec des précipitations assez forte toute l’année. A savoir, que les mois les plus pluvieux sont janvier, février, mars et septembre avec où les précipitations montent jusqu’à 70% en moyenne.

Cependant, en été, les températures sont plus douces et agréables, tournant entre 10° et 20° dans la journée. Ce qui fait de cette période, la période la plus fréquentée de l’année en termes de tourisme, bien que cela varie d’une région à une autre.

D’ailleurs pour information, c’est grâce à la fraîcheur générale du pays, que de nombreux phénomènes pourront être observés comme le soleil de minuit en été ou bien encore les aurores boréales en hiver, présentes en temps clair.

Mais rassurez-vous, l’Islande est tellement magique qu’on oublie bien vite les désagréments liés au climat. Entre chute d’eau, geyser, glacier, parc national volcanique, lagon bleu ou encore source chaude, l’Islande est un pays à visiter au moins une fois dans sa vie, ne serait-ce que pour admirer la beauté qu’offre la nature et ses magnifiques paysages.

Afin d’avoir un aperçu clair du climat de l’Islande et pouvoir décider du moment auquel voyager en Islande, pour réaliser une escapade de rêve, voici une petite analyse du temps en Islande, mois pas mois.

Le climat de l’Islande, mois par mois : 

  • L’Islande au mois de janvier : Parmi l’un des mois les plus difficile de l’année, c’est en Janvier que les précipitations sont au plus haut avec 70% de chances pour qu’il pleuve. Entre -8° et 7° dans la journée, de magnifiques panoramas enneigés pourront être découvert. Les aurores boréales pourront quant à elles être observées.
  • L’Islande au mois de février : Entre -8° et 7° la journée, le mois de février n’est pas toujours évident quand au froid et à la neige. Malgré une légère baisse de précipitation comparé à janvier qui est à 67%, c’est en cette période que pourront être admiré les aurores boréales. Lors d’une nuit sombre au ciel dégagé, des traînées de couleurs pourront être vues.
  • L’Islande au mois de mars : On sort petit à petit de l’hiver avec une température stagnant autour de -7° à 6° la journée, les précipitations sont toujours fortes avec 70% de pluie et la neige est toujours présente, sans parler du brouillard. En cette période, si vous êtes chanceux, il vous sera possible d’observer les magnifiques aurores boréales dans le ciel dégagé.
  • L’Islande au mois d’avril : Une période toujours fraîche aux températures ne dépassant pas 5° la journée, les précipitations restent assez fortes avec 65% de chance pour qu’il pleuve. C’est environ à partir de mi-avril que les aurores boréales ne pourront plus être observées car le soleil de minuit arrive. Sans « nuit », les aurores boréales ne pourront pas être visibles.
  • L’Islande au mois de mai : Le pays commence à se réchauffer comparer aux mois de mars et avril avec une température moyenne atteignant 5° à 9° dans la journée. Les précipitations quant à elles, connaissent une forte régression passant à 50%. C’est d’ailleurs en mai que divers mammifères marins pourront commencer à être observé comme le marsouin commun ou encore le dauphin à nez blanc.
  • L’Islande au mois de juin : Parmi la période la plus chaude de l’année avec une température tournant entre 6° et 14° la journée, le mois de juin est idéal pour ce qui n’aiment pas la pluie. Et oui, juin est le mois où les précipitations sont au plus bas avec 49% de chance. Les baleines pourront notamment être observées lors d’une croisière le long de côtes de l’Islande.
  • L’Islande au mois de juillet : Période la plus chaude de l’année stagnant entre 7° et 15°, le mois de juillet est l’un des meilleurs moments pour observer de nombreuses espèces de baleines (environ 23). Malgré une légère hausse de précipitations comparé au mois de juillet, tournant autour de 53%, les conditions font que c’est l’un des meilleurs moments pour réaliser un voyage en Islande.
  • L’Islande au mois d’août :​ L’un des mois les plus chaud avec le mois de juillet août tournera en moyenne entre 6° et 15°. Cependant, et notamment au nord de l’Islande, la pluie sera plus présente. En ce mois-ci, de nombreux mammifères pourront être et une croisière au Groenland pourra faire l’objet d’une escapade incroyable.
  • L’Islande au mois de septembre : L’été est fini et les températures sont en train de chuter, passant de 3° à 12° dans la journée. Le mois de septembre connaît d’ailleurs une forte hausse de la fréquence de la pluie passant à 65%, et sera notamment le dernier moment de l’année pour observer les mammifères marins d’Islande.
  • L’Islande au mois d’octobre : La température continue de se rafraîchir et passe entre -2° et 10° en journée. Le soleil sera lui assez fréquent et neige généralement absente. Les aurores boréales pourront quant à elles commencer à être observée.
  • L’Islande au mois de novembre : Température en chute, passant à -6° et 8° en journée, les précipitations restent fortes et la neige montre le bout de son nez. Les chanceux pourront observer les aurores boréales.
  • L’Islande au mois de décembre : ​Partir en décembre sera une bonne décision quant aux aurores boréales. Car oui, le meilleur moment pour observer les aurores boréales se situe au milieux de l’hiver, quand la nuit est sombre et le ciel très clair. Une excursion à la découverte des aurores boréales ne sera donc à pas manquer. Il fera cependant très froid, entre -10° et 6° en journée, et la pluie restera très fréquente avec 65% de chance.

N’hésitez pas à rendre visite à l’Islande au printemps pour voir les paysages sortir doucement de la torpeur de l’hiver ou à l’automne, pour profiter des couleurs incroyables de la saison.

Voilà, vous savez tout sur l’Islande et son climat ! Alors… Prêt à réaliser un séjour en Islande à la découverte des plus beaux paysages enneigés ? Icebergs, lagunes, cascades, l’Islande est un pays qui ne manquera pas de vous surprendre.

Islande : quand partir au pays des elfes ?
Rate this post

Articles Susceptibles de vous interesser